Mirette / auparavent nommé Racontoir mobile

Créé par

5c477f242386e

Publié le

14 mai 2020

Modifié le

14 mai 2020

Réalité virtuelleNiveau difficileCréation en groupe

Description du projet

Aspiration : Offrir d’agréables et de stimulantes évasions virtuelles aux personnes vivant avec des limitations physiques et cognitives grâce à de nouveaux outils technologiques disponibles dans les milieux de santé et les résidences pour aînés.

Nature de l’expérience : Expérience s’approchant de la réalité virtuelle permettant aux personnes vivant avec des limitations physiques ou cognitives de :

  • Visiter virtuellement une exposition
  • Découvrir des lieux difficiles d’accès
  • Vivre virtuellement des expériences fortes ou réconfortantes

Caractéristiques de l’expérience

  • Expérience culturelle interactive et stimulante
  • Exploration contrôlée par l’utilisateur à l’aide de ses yeux ou d’une manette
  • Parcours dirigé également offert
  • Durée de l’expérience déterminée par l’utilisateur selon son intérêt

Bénéfices pour les musées, les attractions touristiques et les lieux naturels

  • Vitrine de diffusion 
  • Participation à l’inclusion sociale

Bénéfices pour les milieux de la santé et les résidences pour aînés

  • Nouvel outil de divertissement permettant notamment d’occuper les clientèles orphelines
  • Stimulation cognitive et sensorielle participant au mieux-être des résidents

Désirant offrir une évasion aux personnes vivant en milieux de santé, nous avons conçu un appareil mobile de diffusion numérique destiné à être installé au-dessus d’un lit ou d’un fauteuil gériatrique donnant accès à une expérience s’approchant de la réalité augmentée. Le projet vise également à doter les milieux de santé d’un nouvel outil pour divertir les résidents

Quant à l’expérience numérique, elle pourrait prendre la forme de la visite virtuelle d’une exposition, d’un lieu historique ou d’un parc naturel. L’utilisateur pourrait guider sa découverte à l’aide de son regard ou d’une manette comme il pourrait opter pour un parcours dirigé. La première expérience proposée est la visite virtuelle de l’exposition Sosie présentée au Musée de la civilisation en 2019. Dans le but d’humaniser l’activité numérique, l’expérience débute par une courte présentation vidéo.

Destiné au milieu de la santé et aux résidences privées pour aînés, l’appareil est conçu pour répondre aux normes d’hygiène et de sécurité tout en présentant une esthétique associée davantage au divertissement. Simple d’utilisation, l’appareil serait déplacé et opéré par le personnel, des bénévoles ou des proches. Si l’utilisateur en a la capacité, il pourra choisir son expérience lui-même et déterminer le type de contrôle souhaité.

Processus de création

Division de Maelström créatif, Alaviva fait la promotion d'une vie active et participe à dynamiser la vie des aînés de 55 ans et plus. Quand les limitations physiques ou cognitives sont trop importantes, les milieux de santé et les résidences privées pour aînés (CHSLD) peuvent les accueillir. Parfois, les limitations sont telles qu’elles rendent difficile la participation des aînés à des activités de groupe. Ils sont alors davantage susceptibles de souffrir d’un manque de stimulation cognitive et d’isolement social. 

Conséquemment, nous cherchions un moyen de leur offrir une évasion culturelle. Par leur lourdeur et l’effet de confinement, l’utilisation des casques de réalité virtuelle a été écartée dès le départ. Nous cherchions alors à créer un appareil pouvant se déplacer d’une chambre à l’autre et dont l’écran pourrait se déployer à proximité de l’utilisateur pour créer un effet d’immersion. Pour définir le cadre de l’expérience et les paramètres de l’appareil, nous avons consulté des professionnels et des utilisateurs potentiels.

Alors qu’au départ nous avions imaginé de raconter des histoires ou des contes, les utilisateurs ont plutôt exprimé une préférence pour les visites d’expositions ou l’exploration de lieux culturels ou naturels. Le néologisme utilisé pour décrire l’appareil, le Racontoir mobile, ne convenait donc plus aux expériences proposées. Il a donc été remplacé par Mirette qui veut dire oeil. Les utilisateurs ont aussi exprimé une préférence pour un esthétisme festif s’éloignant de l’esthétisme médical, épuré et froid. Pour participer aux mieux-être des utilisateurs, nous avons intégré à l’appareil une fonction de chromothérapie.  

Impact de la COVID-19

Les tests auprès des utilisateurs devaient être réalisés au début du mois d’avril. En raison des mesures de confinement des aînés et de distanciation sociale de la COVID-19, il n’est plus possible de les mener. Les aînés vivant dans des milieux de santé et des résidences pour aînés sont les plus durement touchés par la pandémie. La crise aura, de toute évidence, des conséquences sur le resserrement des règles d’hygiènes et sur le gestion financière de ces établissements qui devront, en tout premier lieu, répondre aux soins de base de la clientèle.

Contrôler l’expérience avec le regard comporte un net avantage réduisant les risques de transmissions de bactéries et de virus. Ce mode de contrôle nous amène à considérer un autre mode de diffusion. Pour offrir l’expérience au plus grand nombre, des écrans pourraient être installés dans des espaces communs et offrir « une fenêtre virtuelle sur le monde ».

Pour passer d’une chambre à l’autre, l’appareil devra être désinfecté de façon impeccable. Alors que nous souhaitions placer l’utilisateur le plus près possible de l’écran pour accroître l’effet d’immersion, il nous apparaît aujourd'hui plus sage de conserver une distance plus grande, mais aussi d’optimiser la conception d’appareil pour rendre sa désinfection plus facile.

AccessibilitéAînéDéveloppement de clientèleDiffusionExposition virtuelleInclusionRéalité virtuelleVirtuel

Commentaires

Laisser un commentaire

Tu dois être connecté pour laisser un commentaire.